La politique du possible

La gravité et le caractère insolite de la « crise » actuelle sont reconnus par tout le monde alors qu’aucune solution globale n’est proposée ni même envisagée.

Le seule certitude est que « nous allons dans le mur » c’est à dire vers une société de désordre, de chômage structurel grandissant, de réduction des niveaux de vie, de régression économique, de retour de l’Europe en arrière vers des nationalismes exacerbés, de remise en question de l’avancée de la monnaie commune, de rivalités militaires qui ne résolvent pas les conflits.

Les citoyens sont résignés à cette situation en présence de politiques nationales et européennes qui n’apportent aucune réponse crédible. Les « experts » se contredisent en permanence et nul n’a plus envie de participer à la vie politique. Chacun se replie sur les problèmes qui concernent sa propre survie dans un système figé.

Il n’y a plus de « vision du possible ». Toute vision de l’avenir est bloquée par des idées fausses. Nous pensons au contraire qu’il est possible de faire évoluer cette situation. La réflexion collective nous semble le seul moyen d’y parvenir.

Il est indispensable de remettre en question la résignation « réaliste » qui qualifie d’utopie toute proposition de changement. En fait, l’échec des expériences de « socialisme réel » ne signifie pas que le capitalisme soit la seule forme de société possible. Il est clair au contraire que l’avenir ne peut être qu’une société à deux secteurs de même importance: le secteur public et le secteur privé. Dans ce cadre il ne peut s’agir « d’une société sans classes », mais il est possible en revanche de réduire l’énorme distance entre riches et pauvres et de contrôler le pouvoir non démocratique de l’argent qui conduit aujourd’hui à l’oppression. Enfin, il est parfaitement possible de construire une société sans guerres, en modernisant radicalement les systèmes de sécurité et en réorganisant la coopération internationale au lieu de la soumettre à l’emprise du complexe militaro-industriel.

Ce site suggère quelques axes de recherche qui pourraient conduire à une nouvelle « vision du possible ».

La participation des lecteurs à cette recherche est essentielle pour sortir de la confusion actuelle.

Editorial du jour :

La majorité envisage des mesures de rigueur qui incluent des augmentations d’impôts. L’opposition critique les mesures proposées, mais n’offre pas de solution de remplacement. Le débat se déroule dans la confusion mentale. Il serait temps de tenter de le clarifier.


70 éme anniversaire de l’ONU et 70 ans d’erreurs…

70 ans del'ONURéfléchir un peu plus que d’habitude, à l’occasion d’un anniversaire décennal, aux causes structurelles de la faiblesse de l’ONU, et d’une façon plus générale à celles du système de relations internationales n’est sans doute pas un exercice inutile, même si ceux qui l’ont précédé n’ont pas abouti à des résultats très satisfaisants. La confusion mentale qui règne aujourd’hui au sujet de ce que l’on appelle « le processus de mondialisation », et donc sur la forme possible et souhaitable d’un système de gouvernance planétaire, ne sera pas dissipée facilement ni rapidement. De patients efforts seront évidemment nécessaires. Quelques remarques sur les méthodes suivies jusqu’ici et sur celles qui peuvent avoir quelques chances de protéger des risques majeurs et de progresser vers des réponses satisfaisantes ne sont donc peut-être pas inutiles.Lire la suite…

Publié le 23 novembre 2015

Pour une vraie révolution fiscale

Le budgetLe ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, qui depuis a démontré ses dons de comédien tragique, avait annoncé le 25 février qu’il faudrait trouver 6 milliards d’euros de recettes supplémentaires en 2014. Il avait aussi indiqué que le gouvernement n’en était pas au point d’envisager des hausses d’impôts pour l’an prochain.
Déclaration un peu courte, car on peut se demander à quelles mystérieuses solutions pensait Monsieur Cahuzac qui repoussait à plus tard la réponse à cette question sachant que la plupart des mesures fiscales classiques avaient déjà été utilisées. Comment faire ? Lire la suite…

Publié le 2 mars 2013

Comment changer de type de société

Changer de type de société est un problème technique, qui a été résolu, difficilement et avec des résultats inégaux, par divers moyens depuis que la société occidentale a commencé, au XVe siècle européen, à construire une société plus libre, plus juste et plus humaine que celle qui existait sous l’ancien régime. Or le problème se repose à nouveau aujourd’hui. La thèse qui sera soutenue ici est qu’en dépit d’une situation politique en apparence désespérante, il est possible de réussir cette transformation fondamentale, parce que ceux qui trouvent inacceptable le type de société actuel sont mieux armés que leurs prédécesseurs pour mettre en œuvre une stratégie.Lire la suite…

Publié le 29 mars 2010

Politique Etrangère de la France

Le défilé du 14 juilletLa politique étrangère poursuivie par la majorité actuelle mélange des idées reçues datant du XVIIIe siècle, une conception archaïque de « l’intérêt national », la recherche de marchés d’exportation (incluant les ventes d’armements), la défense de la langue française (qui « remplace » une politique d’aide digne de ce nom aux pays pauvres) et enfin la soumission aux conceptions américaines en matière militaire et de lutte contre le «terrorisme international ».Lire la suite…

Publié le 24 avril 2011

Les paradis fiscaux

Paradis FiscauxLa crise financière qui sévit actuellement dans le monde entier vient opportunément de rappeler aux dirigeants de tous les pays et aux citoyens qui subissent cette crise l’existence des paradis fiscaux qui avait sans doute été oubliée. Leur existence avait été occultée par le monde entier depuis de nombreuses années puisque même l’OCDE déclarait en juin 2000 qu’il ne restait plus que 3 pays dits non coopératifs sur sa liste noire. La réalité est bien différente.Lire la suite…

Publié le 15 mars 2009

La finalité des systèmes éducatifs et leur adaptation nécessaire

EducationL’évolution des systèmes éducatifs est devenue depuis plus d’un demi-siècle une préoccupation fondamentale dans les pays développés. Les parents d’élèves s’inquiètent des échecs scolaires et universitaires de leurs enfants. Les réformes se succèdent sans grand résultat à chaque changement de ministre de l’éducation. Tout se passe comme si la société n’avait pas fini de digérer la grande transformation révolutionnaire des années cinquante et 60 qui a généralisé l’accès à l’enseignement secondaire et multiplié par 20 environ le nombre des étudiants de l’enseignement supérieur.Lire la suite…

Publié le 21 février 2009

Grands projets, prestiges et jeux

ProjetsLa mise en œuvre de très grands projets communs à l’échelle nationale, régionale et mondiale est indispensable pour offrir aux peuples une alternative aux jeux qu’ils ont pratiqués jusqu’ici et qui ont conduit à leur asservissement. Les êtres humains ont absolument besoin de jeux collectifs : Les plus populaires ont été jusqu’ici le jeu de la guerre, celui de l’enrichissement et celui du pouvoir. Lire la suite…

Publié le 24 février 2012

Quel autre monde est possible ?

DémocratieLa société actuelle ne satisfait pas les citoyens. La « politique » gère les problèmes au jour le jour et ne fait que des promesses qui ne sont jamais tenues. Le sentiment que la politique pourrait construire une société meilleure a disparu. Il n’y a plus aujourd’hui de vision crédible de l’avenir.Lire la suite…

Publié le 19 mai 2010

Une utopie réalisable !


Chronique de Michel Odinot

UtopieUne utopie réalisable: Réflexions d’un citoyen du monde sur l’essentiel. Le communisme ne marche pas, le capitalisme ne marche plus. Je propose une troisième voie : pacifiquement et sans précipitation. On l’étudie maintenant pour un début d’application dans 40 à 50 ans.Lire la suite…

Publié le 7 février 2013

Articles les plus populaires

    La politique du possible

    La gravité et le caractère insolite de la « crise » actuelle sont reconnus par tout le monde alors qu'aucune solution globale n'est proposée ni même envisagée. Le seule certitude est que « nous allons dans le mur » c'est à dire vers une société de désordre, de chômage structurel grandissant, de réduction des niveaux de vie, de régression économique, de retour de l'Europe en arrière vers des nationalismes exacerbés, de remise en question de l'avancée de la monnaie commune, de rivalités militaires qui ne résolvent pas les conflits. Les citoyens sont...

    72 364 visites | publié le 19 août 2012

    Les paradis fiscaux

    La crise financière qui sévit actuellement dans le monde entier vient opportunément de rappeler aux dirigeants de tous les pays et aux citoyens qui subissent cette crise l’existence des paradis fiscaux qui avait sans doute été oubliée. Leur existence avait été occultée par le monde entier depuis de nombreuses années puisque même l’OCDE déclarait en juin 2000 qu’il ne restait plus que 3 pays dits non coopératifs sur sa liste noire. La réalité est bien différente.Lire la suite...

    48 413 visites | publié le 15 mars 2009

    Corruption et délinquance financière

    Les affaires de corruption défraient souvent la chronique. Les mises en examen d’hommes politiques ou de dirigeants de grandes entreprises n’étonnent plus personne, retiennent quelque temps l’attention, puis tombent dans l’oubli. Les médias s’emparent de l’affaire pour quelques jours puis oublient aussi vite. L’opinion public en conclut que le pouvoir, qu’il soit politique ou financier, s’accompagne souvent de malhonnêteté et que cela confirme ce qu’elle croit savoir de la « nature humaine ». Cette résignation n’est pas justifiée. Un examen du phénomène montre au contraire que son caractère structurel n’interdit...

    23 593 visites | publié le 10 décembre 2009

    Mondialisation Politique

    Mondialisation politique et utopie Il n’est plus ridicule de parler de « mondialisation ». Le mot fait maintenant partie du vocabulaire courant. Les effets de la crise financière et de la dépression nous rappellent tous les jours que la « mondialisation financière » et la « mondialisation économique » sont des phénomènes avec lesquels il faut compter. On parle en revanche moins volontiers de « mondialisation sociale » alors qu’il s’agit là de problèmes aussi concrets que les « délocalisations » et la déflation salariale. Et on ne parle pas du tout de « mondialisation politique », bien qu’il s’agisse là du problème...

    12 045 visites | publié le 24 février 2009

    Le changement climatique

    Les problèmes liés à l’environnement et plus généralement à la conservation de la planète et sa transmission dans les meilleures conditions à nos enfants se pose de façon aiguë et les médias répercutent de façon souvent spectaculaire les inquiétudes des citoyens du monde occidental. Les citoyens semblent très mobilisés sur ce problème sans que de grands progrès soient faits sur le sujet au niveau politique mondial. Les habitants des pays pauvres plus occupés à essayer de survivre avec 1 dollar par jour ou moins ne peuvent pas se sentir concernés...

    12 004 visites | publié le 28 mai 2009

    Environnement

    Les problèmes posés par la protection de l’environnement ont retenu l’attention des scientifiques et d’une très grande partie de l’opinion publique. Des partis politiques « verts », qui ont fait de ces questions leur cheval de bataille, se sont constitués dans de nombreux pays. Les médias accordent beaucoup de place au réchauffement climatique, à la disparition de nombreuses espèces animales, aux méfaits de la pollution, à la pénurie d’eau potable, aux difficultés rencontrées dans le respect des conventions relatives à ces problèmes. Le sujet est donc abondamment traité. Il est...

    8 760 visites | publié le 28 mai 2009

    Quel autre monde est possible ?

    La société actuelle ne satisfait pas les citoyens. La « politique » gère les problèmes au jour le jour et ne fait que des promesses qui ne sont jamais tenues. Le sentiment que la politique pourrait construire une société meilleure a disparu. Il n’y a plus aujourd’hui de vision crédible de l’avenir.Lire la suite...

    7 428 visites | publié le 19 mai 2010

    Retraites, Fiscalité et Injustice sociale

    Le problème du financement des retraites est loin d’être résolu par la promulgation du projet gouvernemental, contre l’avis des syndicats et des très nombreux citoyens qui ont vivement ressenti l’injustice de cette réforme. Une remise en chantier est déjà prévue pour 2013, date à laquelle les déficits recommenceront à augmenter. Un document de travail du Conseil d’orientation des retraites (COR) prévoit un besoin de financement de 72 à 115 milliards d’euros à l’horizon 2050. Il est donc impossible de résoudre correctement le problème de la protection sociale des salariés,...

    7 367 visites | publié le 5 décembre 2010

    L’éducation dans le tiers-monde

    Une situation scandaleuse L’importance fondamentale de l’éducation est très largement sous estimée au niveau mondial, parce que d’immenses ressources intellectuelles potentielles sont laissées en friches, surtout dans la majorité des pays sous-développés. où l’accès universel à l’enseignement primaire n’est pas assuré, alors qu’elles représentent la plus grande richesse actuellement exploitable. Combien de Mozart ou d’Einstein potentiels terminent-ils leur vie aujourd’hui comme paysans illettrés ? Il s’agit là d’un véritable scandale intellectuel. Depuis quelques décennies l’attention de l’opinion publique a été attirée, grâce aux mouvements écologiques, sur les problèmes mondiaux que posent les agressions contre...

    6 931 visites | publié le 19 février 2009

    Comment changer de type de société

    Changer de type de société est un problème technique, qui a été résolu, difficilement et avec des résultats inégaux, par divers moyens depuis que la société occidentale a commencé, au XVe siècle européen, à construire une société plus libre, plus juste et plus humaine que celle qui existait sous l’ancien régime. Or le problème se repose à nouveau aujourd’hui. La thèse qui sera soutenue ici est qu’en dépit d’une situation politique en apparence désespérante, il est possible de réussir cette transformation fondamentale, parce que ceux qui trouvent inacceptable le type...

    6 552 visites | publié le 29 mars 2010

Partager cette page

Dernière mise à jour le 23 novembre 2015